22 novembre 2012

11/11/2013 - 11/11/2013
Governing Council 2012

Tunis,  22-23 Novembre 2012 – La Facilité africaine de l'eau (FAE) tenait sa 12ème réunion du Conseil d'administration à Tunis les 22-23 Novembre dernier.  La réunion a surtout porté sur les progrès réalisés au niveau de la mise en œuvre de la stratégie de la FAE 2012-2016, laquelle avait été adoptée en fin 2011, ainsi que sur ​​les progrès généraux et réalisations de la FAE.



Plus précisément, les discussions ont évolué notamment autour du statut de l’approbation des projets, des décaissements, de la diffusion des connaissances, des recrutements, des résultats et impacts cumulatifs, des activités de communications et de mobilisation des ressources, du plan de travail et du budget 2013, et de la vision pour l'avenir.



Dans l'ensemble, le Conseil a félicité l'équipe de la FAE pour son leadership et pour le bond significatif  vers l’avant qu’elle a su prendre pour renforcer les activités de la FAE et améliorer tous les aspects de la gestion de ses opérations.  Le Conseil a par ailleurs encouragé l'équipe de la FAE à continuer à investir temps et efforts pour l’atteinte de ses objectifs opérationnels et à garder le cap sur ceux-ci. 



La réunion de cette année a été présidée par Samuel Sipepa Nkomo, Ministre du développement et de la gestion des ressources en eau du Zimbabwe, récemment nommé président du Conseil de direction de la FAE par le Conseil des ministres africains sur l'eau (AMCOW).

Au total,  11 des 13 membres du conseil s’y sont joints, ainsi que des observateurs représentant le Comité consultatif technique de l'AMCOW, des partenaires au développement, et des représentants de divers départements de la BAD.


La FAE est une initiative de l’AMCOW hébergé et gérée par la Banque africaine de développement.
Elle est régie par un Conseil d'administration composé de 15 membres, dont: 5 représentants du groupes de bailleurs de fonds de la FAE (15); 5 représentants de l’AMCOW; 1 représentant de l’Union africaine par l'intermédiaire du NEPAD, 1 représentant de  ONU-Eau Afrique; 1 représentant de la BAD.

Pour plus d'information, www.africanwaterfacility.org

  • Revue historique de la FAE 2005-2012
  • Sommaire de la Stratégie de la FAE 2012-2016

À propos de la Facilité africaine de l'eau (FAE) : La FAE est une initiative du Conseil des Ministres africains sur l'eau (AMCOW), hébergée par la Banque africaine de développement (BAD) fondée en 2004 à titre de Fonds spécial pour l’eau pour aider les pays africain à atteindre les objectifs fixés par la Vision africaine de l’eau 2025.  La FAE est entièrement financée par l'Algérie, l'Australie, l'Autriche, le Canada, le Burkina Faso, le Danemark, la Commission européenne, l’Espagne,  la Fondation Bill et Melinda Gates, la France, la Norvège, le Royaume-Uni, le Sénégal, la Suède, et la Banque africaine de développement.

La FAE offre des dons allant de 50,000 à 5 millions d’euros pour soutenir des projets alignés à sa mission et à sa stratégie, à un large éventail d’organisations et d’institutions opérant en Afrique. Ses trois activités stratégiques prioritaires sont (1) la préparation de projets d’investissement pour mobiliser des fonds pour les projets soutenus par la FAE; (2)  le renforcement de la gouvernance de l’eau, afin de créer un environnement propice pour des investissements efficients et durables ;  (3) la promotion du savoir dans le domaine de l’eau, pour la préparation de projets viables et une gouvernance informée débouchant sur des investissements efficients et durables. Depuis 2006, la FAE a financé 73 projets nationaux et régionaux dans 50 pays, y compris dans la plupart des états les plus vulnérables d’Afrique. Depuis, la FAE a mobilisé plus de 532 millions d’euros à la suite de ses activités de préparation de projet, lesquelles constituent 70 pour cent de son portefeuille.

En moyenne, chaque euro investi par la FAE a attiré 20 euros  en investissements.

Catégories: Tunisie

Filtres de recherche