1 février 2017

L'état de projet: En coursOngoing
01/02/2017 - 01/02/2017
La Facilité africaine de l'eau aide le Rwanda à optimiser ses investissements en eau et en assainissement

La Facilité africaine de l'eau (FAE) a accordé un don d’environ 2 millions d'euros au Gouvernement de la République du Rwanda pour soutenir l'élaboration d'un plan directeur national sur 25 ans pour l'approvisionnement en eau et en assainissement afin de favoriser l'accès national universel à l’eau et à l’assainissement grâce à l'identification de projets efficients dans le secteur. Le don servira également à renforcer les capacités des différents acteurs du secteur de l'eau à planifier, concevoir, financer, mettre en œuvre et gérer les projets et infrastructures en eau et assainissement. A terme, les résultats de ce projet profiteront à la population rwandaise car il permettra d’améliorer les services d'approvisionnement en eau et en assainissement mais aussi la qualité environnementale et les conditions de vie. Les producteurs locaux, dans les secteurs agricoles et industriels en particulier, bénéficieront également de la gestion améliorée du secteur de l'eau et de l'assainissement permettant un meilleur accès à l'eau et une réduction de leurs coûts.

Un plan directeur national sur 25 ans pour optimiser l’efficacité. Les Objectifs de développement durable récemment adoptés, en particulier l'objectif 6, ont fixé 2030 comme l’échéance cible pour parvenir à un accès universel et équitable à une eau potable sûre et abordable ainsi qu’à l'accès à des services d'assainissement et d'hygiène adéquats et équitables pour tous. La République du Rwanda a accompli des progrès remarquables ces dernières années en vue d'améliorer l'accès aux services d'approvisionnement en eau et en assainissement. Cependant, la marge de progression est encore insuffisante pour atteindre les objectifs de la Vision 2020 pour l’eau du pays. Le projet vise donc à appuyer l’élaboration d'un plan national intégré d'approvisionnement en eau et en assainissement de 25 ans pour favoriser un accès à 100% à l'approvisionnement en eau grâce à l'identification de projets efficaces. Ce plan permettra également au Rwanda de maximiser l'efficacité et l'efficience des investissements futurs dans l'approvisionnement en eau et en assainissement afin de mobiliser des fonds supplémentaires pour ces investissements. Le coût total du projet s'élève à 2,25 millions d'euros, dont la FAE contribuera à hauteur de 1,95 million d'euros. Le gouvernement rwandais financera quant à lui environ 13% du coût total du projet. La durée du projet est estimée à 24 mois. Les principales réalisations du projet comprendront des plans directeurs nationaux intégrés d'approvisionnement en eau et en assainissement approuvés par toutes les parties prenantes, une liste approuvée de projets prioritaires intégrés eau et assainissement (WatSan) et un plan d'investissement décennal. Le plan renforcera aussi les capacités les parties prenantes pour une gestion et une mise en œuvre améliorées de ces projets.

 

Renforcer les capacités du secteur privé pour une meilleure gestion de l’eau et de l’assainissement. Les opérateurs privés qui travaillent dans les zones rurales ne sont souvent pas encore pleinement professionnalisés alors que le personnel du district qui peut avoir des niveaux d'éducation appropriés manque souvent d'expérience sur le terrain en matière de partenariats public-privé et d'approvisionnement en eau et en assainissement. Le projet financé par la FAE vise à élaborer et à mettre en œuvre un programme complet de renforcement des capacités qui cible la Commission de l'eau et de l'assainissement (WASAC), 30 districts et le personnel des exploitants privés. Ce programme veillera à ce que les gains réalisés grâce à l'amélioration des taux d'accès à l'eau et à l'assainissement soient préservés, que les meilleures pratiques des programmes nationaux d'approvisionnement en eau et d'assainissement soient intégrées et que les capacités de mise en œuvre décentralisées soient renforcées. En fin de compte, le projet bénéficiera à l'ensemble de la population rwandaise grâce à l'amélioration des services d'approvisionnement en eau et en assainissement mais aussi de la qualité environnementale et des conditions de vie. L'économie locale bénéficiera également du projet à travers l’amélioration de l'accès à l'eau, ce qui permettra de réduire les coûts de production et de renforcer la croissance. 

Catégories: Rwanda, Gestion intégrée des ressources en eau

Filtres de recherche