Critères d'éligibilité relatifs au financement de projets sur l'eau

En raison d'un volume élevé de soumissions, la FAE n’accepte plus aucune demande de subvention jusqu'à nouvel ordre. 

Les dons de la Facilité africaine de l'eau sont octroyées aux bénéficiaires et projets respectant les critères ci-dessous. Vérifiez que votre projet répond à ces critères avant de nous transmettre votre demande de financement.


Éligibilité des bénéficiaires

Pour être éligibles à l'obtention de dons ou de services d'assistance technique de la FAE, les bénéficiaires doivent être des pays membres régionaux de la Banque africaine de développement (BAD), leurs subdivisions politiques ou des organisations travaillant dans ces pays, ou encore des organisations ou institutions régionales actives dans le domaine du développement des ressources en eau en Afrique. 


Les gouvernements et institutions régionales

Généralement, les gouvernements et organisations régionales déposant des demandes de don sont : 

  • des administrations centrales ou locales africaines et des municipalités
  • des organisations régionales, infrarégionales et sectorielles telles que les Organisations économiques régionales (OER), les Organismes de bassins régionaux (OBR), etc.

Les ONG et la société civile

Pour que les ONG et les organisations de la société civile respectent les critères d'éligibilité, elles doivent pouvoir démontrer leur crédibilité et attester de résultats avérés dans le secteur de l'eau ; en outre, elles doivent :

  • être une organisation non gouvernementale adhérant aux priorités de développement continentales ou nationales, et proposer des activités qui seront mises en œuvre en Afrique ;
  • être basées en Afrique ou apporter la preuve d'un partenariat avec des institutions africaines ;
  • fournir la preuve d'une constitution légale en vertu des lois du pays membre régional (PMR) au sein duquel l'organisation intervient, ainsi que la preuve d'une autorisation à exercer des activités dans le PMR dans lequel l'organisation envisage d'exécuter l'activité donnée, s'il diffère du lieu d'enregistrement légal ;
  • disposer d'une capacité d'organisation et de gestion appropriée, notamment d’un conseil d'administration;
  • donner la preuve de l'existence d'un système financier sain, disposant de normes comptables et budgétaires claires, d’états financiers, d’un processus budgétaire transparent, de comptes vérifiés et autres indicateurs confirmant leur capacité à endosser la responsabilité fiduciaire des ressources de la Facilité africaine de l'eau ;
  • fournir, selon les réalisations antérieures, la preuve que l'organisation dispose des compétences requises pour réaliser les activités proposées ;
  • disposer de la crédibilité, des connaissances des valeurs locales, des réseaux et des structures nécessaires pour réaliser les activités envisagées ;
  • s'assurer que leus propositions bénéficient de l’appui du gouvernement, attesté par une lettre signée par une autorité compétente du gouvernement national au niveau ministériel, indiquant que le pays confirme que la demande est conforme aux priorités nationales. Cette lettre doit accompagner la demande de financement.

Éligibilité du projet

Pour être éligibles à un financement de la FAE, les activités et projets proposés doivent généralement correspondre à l'un de nos piliers stratégiques, à savoir : la préparation de projets, la gouvernance de l'eau et la connaissance sur l'eau.

Des projets portant une attention particulières à des questions prioritaires telles que le changement climatique, l'égalité entre les sexes et l'équité sociale et la protection de l'environnement peuvent également se voir accorder la priorité.


Les critères relatifs aux projets

Tous les projets que la FAE finance doivent être associés à des indicateurs de performance clairs ainsi que des résultats et des objectifs clairs. Lors de l'étude d'une demande de financement, une attention particulière est accordée aux critères suivants :

  • • l'engagement politique du pays tel que démontré par une indication claire de l'importance accordée au secteur de l'eau ;
  • la cohérence avec les priorités nationales et le consensus régional ;
  • • la crédibilité, l'appropriation et l'engagement du bénéficiaire ;
  • l'efficacité et la viabilité des institutions et investissements ;
  • la possibilité d'une mise en œuvre effective ;
  • des produits attendus de bonne qualité associés à des indicateurs clairs et des objectifs parfaitement définis.

Procédure de dépôt de dossiers

Un guide simple, en deux étapes, expliquant la marche à suivre pour déposer un dossier de demande de don auprès de la FAE.

Plus d'information

FAQ sur les dépôts de dossiers de demande de subvention

Cette foire aux questions est destinée à aider les demandeurs de financement.

Plus d'information

L'orientation stratégique de la FAE

La FAE se concentre généralement sur trois grands domaines, complémentaires et synergiques

Plus d'information