Home / News / Améliorer le service d’assainissement à Bouaké et à Katiola en Côte d’Ivoire

Améliorer le service d’assainissement à Bouaké et à Katiola en Côte d’Ivoire

17 August 2021
Image: 

La Facilité Africaine de l’Eau (FAE) a organisé une mission de supervision à Bouaké et Katiola, du 2 au 4 juin 2021, afin de palper du doigt les progrès réalisés par le projet de Promotion de l'accès aux toilettes et à l'emploi à Bouaké et Katiola auprès des communautés de ces deux municipalités.

Grace à un financement de 1,3 million d’euros de la Facilité Africaine de l’Eau et une excellente collaboration avec l'Union des Villes et Communes de Côte d'Ivoire (UVICOCI) et les deux municipalités, le projet PATER a financé la construction d’une Station de Traitement des Boues de Vidanges (STBV) à Katiola.

La nouvelle station de traitement des boues de vidanges permettra, dès 2022 et jusqu’au moins 2050, de traiter les boues de vidanges de cette ville de près de 70.000 habitants et ainsi contribuer à réduire la pollution des sols et des cours d’eau.

Le projet de Promotion de l'accès aux toilettes et à l'emploi à Bouaké et Katiola, à travers la réutilisation des boues et urines (PATER), qui est mis en œuvre par l’organisation internationale CARE international, a construit 324 toilettes à Bouaké et 93 à Katiola, permettant ainsi à près de 3000 ménages vulnérables d’avoir accès à des toilettes améliorées.

« Nous nous réjouissons des progrès réalisés dans le cadre de ce projet  qui vont contribuer significativement à renforcer les capacités de la Côte d’Ivoire en matière d’assainissement et in fine, réduire les risques de maladies pour les populations », a déclaré Samuel Blazyk, Responsable de programme à la Facilité africaine de l’Eau à l’issue de la mission.

« L’objectif de ce projet est de faciliter l’accès durable des populations de Bouaké et de Katiola aux infrastructures et services liés à la filière de gestion des produits de vidange des toilettes », a commenté Franz Hollhuber, responsable du projet au sein de la FAE, qui ajoute qu’à long terme, le projet vise à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables des communes urbaines des régions de l’Est de la Côte d’Ivoire à travers la promotion d’activités économiques dans les différents maillons de la chaîne de gestion des produits de vidange.

Grace à l’appui de la Facilité Africaine de l’Eau, une étude a été réalisée afin de doter trois autres villes de la Coté d’Ivoire (Odienné, Man et Daloa) de Station de traitement des boues. Le projet a aussi appuyé l’élaboration d’une stratégie d’amélioration du service de collecte et transport des produits de vidange, formé des vidangeurs aux normes de l’Office National de l’Assainissement (ONAD) et fourni des kits de pré-collecte à ces vidangeurs.

Le projet a également financé des documents de stratégies d’amélioration de l’accès aux toilettes dans 3 autres villes de de taille moyenne notamment Vavoua, Sinématiali et Bangolo.

Le projet s’achève ce 30 juin 2021.