Home / News / La Facilité africaine de l'eau lance un plaidoyer de soutien visant à collecter 62,15 millions d'euros (70,64 millions de dollars) d'ici 2023 pour financer sa stratégie révisée visant à améliorer la qualité de vie des communautés rurales et urbaines.

La Facilité africaine de l'eau lance un plaidoyer de soutien visant à collecter 62,15 millions d'euros (70,64 millions de dollars) d'ici 2023 pour financer sa stratégie révisée visant à améliorer la qualité de vie des communautés rurales et urbaines.

09 March 2022
Image: 

Abidjan, le 9 mars 2022 – La Facilité africaine de l'eau a annoncé un plaidoyer de soutien afin de mobiliser des ressources pour financer sa stratégie révisée 2017-2025.

Pour améliorer la qualité de vie des communautés rurales et urbaines en Afrique d'ici 2025, la Facilité africaine de l'eau a besoin de 62,15 millions d'euros (70,64 millions de dollars) d'ici fin 2025, à raison de 12,43 millions d'euros (14,13 millions de dollars) par an en moyenne sur une période de cinq ans.

La stratégie entièrement financée permettra à la Facilité africaine de l'eau, hébergée par la Banque africaine de développement, de mener des interventions à travers le continent dans le secteur WASH.

« La Facilité africaine de l'eau a obtenu un soutien renouvelé de l'Autriche, du Danemark, du Fonds nordique de développement, de la Fondation Bill & Melinda Gates et de la Banque africaine de développement. Cependant, des financements supplémentaires sont nécessaires pour la mise en œuvre effective de la stratégie révisée pour 2017-2025 », a dit Osward Chanda, directeur du Département du développement de l'eau et de l'assainissement à la Banque africaine de développement.

Chanda a ajouté que cette nouvelle campagne de mobilisation est l'appel de la Facilité aux partenaires convaincus de la nécessité de soutenir l’approvisionnement de services d'eau et d'assainissement aux communautés vulnérables du continent.

Plus de 770 millions de personnes n'ont pas accès à des services d'eau et d'assainissement propres et fiables sur le continent africain.

Le financement de la stratégie révisée 2017-2025 permettra:

  • à 2,58 millions de personnes supplémentaires d'avoir accès à un approvisionnement en eau résilient au changement climatique;
  • à 2,39 millions de personnes supplémentaires d'avoir accès à des installations sanitaires de base;
  • Des investissements supplémentaires en aval d'au moins 500 millions d'euros pour la mise en œuvre de projets;
  • D’améliorer les cadres de gestion des ressources en eau

Pour atteindre ces résultats, la Facilité africaine de l'eau opte une approche proactive dans la mobilisation des ressources. « Nous prévoyons d'obtenir au moins deux nouveaux accords de financement d'ici à la fin de 2022 », a déclaré a déclaré Mtchera Chirwa, le nouveau coordinateur de la Facilité africaine de l'eau. « Nous travaillons pour susciter d'importants investissements en aval, estimés à 500 millions d'euros (563,6 millions de dollars), par le biais de la préparation des projets et de la promotion des investissements d'ici à la fin de 2025 », a-t-il ajouté.

La Facilité africaine de l'eau continuera à travailler avec ses donateurs actuels et poursuivra les discussions avec eux sur l'augmentation de leur contribution, tout en essayant de doubler sa base de donateurs d'ici la fin 2023 et identifier des partenaires potentiels. La Facilité va s'engager avec des partenaires intéressés, notamment au Forum mondial de l'eau à Dakar et par le biais de réunions sur le financement, au cours du second semestre 2022.

Le travail de la Facilité s'aligne sur les objectifs de développement durable des Nations unies relatifs à l'accès à l'eau potable et à l'assainissement, à l'égalité des sexes, à l'éradication de la pauvreté, à l'action climatique, à l'éradication de la faim et à la création de villes et de communautés durables d'ici 2025.

Ci-dessous le plaidoyer de soutien de la FAE.