Home / News / Réponse de la FAE aux changements climatiques : Appuyer la lutter contre le stress hydrique et le changement climatique au Somaliland

Réponse de la FAE aux changements climatiques : Appuyer la lutter contre le stress hydrique et le changement climatique au Somaliland

01 September 2021
Image: 

La Facilité africaine de l’eau (FAE) a accordé une subvention de 3 millions d'euros pour soutenir les efforts visant à renforcer la résilience au changement climatique et à réduire le stress hydrique au Somaliland.

La subvention a permis de financer l'élaboration du Plan national de gestion et d'investissement des ressources en eau (WRMIP) couvrant la période 2020-2050. Le WRMIP a été achevé en mars 2020 et représente le premier exercice de planification de l'eau au Somaliland.

Le programme propose une approche globale pour identifier les investissements permettant d'atteindre l'Objectif de Développement Durable 6 « réaliser un accès universel et équitable à une eau potable sûre et abordable pour tous ».

Guidé par les principes de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), le WRMIP implique un exercice de maitrise de planification de l'eau. Le plan comprend quatre programmes d'investissement. Il s’agit de la mobilisation de l'eau des capitales régionales, l'adduction d'eau des communes de district, la mobilisation de l'eau en milieu rural et l'appui technique et la formation.

Le plan propose une approche technique, logique structurée pour attirer des investissements dans le secteur de l'eau. Le WRMIP guide également les partenaires de développement et les autres parties prenantes dans les aspects pertinents à leurs mandats respectifs, afin de contribuer de manière holistique à la vision globale du gouvernement, de réduire la duplication des efforts et d'attirer des synergies entre les fonctions et l'efficacité du ministère du Développement des ressources en eau (MoWRD).

La FAE a aussi fourni une assistance technique au MoWRD qui a détaché son personnel afin de travailler avec l’équipe de la FAE pour le renforcement des capacités et le transfert des connaissances.

Au total, plus de 40 personnes ont bénéficié de la formation sur les Systèmes d'Information Géographique (SIG), la cartographie et télédétection, la modélisation économique et financière, l’hydrogéologie et modélisation de l'hydrologie des eaux de surface.

Les pénuries d'eau au Somaliland se sont aggravées ces dernières années, en partie à cause d'une série de graves sécheresses causées par le changement climatique et le phénomène météorologique El Niño. Ces sécheresses ont eu un impact dévastateur sur les moyens de subsistance des communautés car elles ont épuisé les réserves de nourriture, d'eau et de bétail.