L'appui aux projets dans le domaine de l'eau sur l’ensemble du continent africain

La Facilité africaine de l'eau (FAE) octroie des dons et fournit une assistance technique afin de mobiliser des investissements dédiés aux projets dans le domaine de l'eau sur l’ensemble du continent africain. 

Filtres de recherche
Programme Intégré de Développement Agricole et d’Adaptation au Changement Climatique dans Le Bassin Du Niger (Pidaacc/BN) : Etudes Préliminaires des Infrastructures à Buts Multiples

Programme Intégré de Développement Agricole et d’Adaptation au Changement Climatique dans Le Bassin Du Niger (Pidaacc/BN) : Etudes Préliminaires des Infrastructures à Buts Multiples

04/11/2019

Le Programme intégré de développement agricole et d’adaptation au changement climatique dans le Bassin du Niger (PIDAACC/BN) pour lequel les fonds de préparation des études sont demandés à la FAE, fait suite au Programme de lutte contre l’ensablement dans le Bassin du Niger (PLCE/BN), cofinancé par la BAD (FAD) de 2005 à 2010. Considéré comme un projet pilote dans trois pays (Burkina Faso, Mali, Niger), il a permis d’obtenir des résultats satisfaisants qu’il convient de consolider et d’étendre à l’ensemble du bassin.

Un cadre de gestion pour des ressources en eau partagées en Afrique centrale

Un cadre de gestion pour des ressources en eau partagées en Afrique centrale

01/07/2017

La Facilité africaine de l’eau finance à hauteur de 1,1 million d’euros un projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers (Ogoué, Ntem, Nyanga, et Komo) et la préparation de projets d’investissements (PACOBT-PPI). Pour les pays de la CEEAC, il s’agit d’une priorité au niveau national et régional, porteuse de beaucoup d’espoirs pour les populations rurales, et qui s’insère dans les efforts d’adaptation des quatre pays concernés de la Communauté aux changements climatiques.

Réduire l'insécurité alimentaire, les inondations et les sécheresses en Ouganda et au Sud-Soudan

Réduire l'insécurité alimentaire, les inondations et les sécheresses en Ouganda et au Sud-Soudan

09/01/2015

(En Anglais seulement) November 2014 – The Nile Equatorial Lakes Subsidiary Action Program (NELSAP) has received a €1.97 million grant to increase water availability for multiple purposes in the Nyimur region of Uganda and South...

Niger Basin – multipurpose infrastructure to adapt to climate change

Niger Basin – multipurpose infrastructure to adapt to climate change

19/12/2013

December 2013 – The Niger Basin Authority received a €1.5 million grant to conduct feasibility studies for infrastructure aimed at adapting to climate change. The AWF will also catalyse investments through supporting technical,...

Togo-Ghana Trans-boundary Water Supply

Togo-Ghana Trans-boundary Water Supply

18/12/2013

December 2013 - Ghana Water LC received a €2.1 million grant to undertake feasibility studies of a public-private partnership for a water transfer project from the Volta in Ghana to Lome in Togo. The study includes an assessment...

Le cycle d’un projet

Un cycle de projet classique dure six mois, à compter du premier versement de la subvention. Les subventions sont généralement divisées en tranches, versées à mesure que le projet réalise des étapes prédéfinies :

  • De 0 à 3 mois : Approbation
  • De 3 à 6 mois : Opérationnalisation
  • À six mois : Versement de la 1ère tranche
  • À  15 mois : Versement de la 2e tranche

Les projets peuvent s'étendre sur deux à cinq ans en fonction de leur complexité et de leur portée. Les subventions varient de 50,000 € à 5,000,000 €.

Plus d'information sur les dons

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.